Santé

Se retenir d’éternuer, ce geste fréquent dont on ne mesure pas les conséquences

L’éternuement est un besoin naturel qui devient plus fréquent lorsqu’on est enrhumé ou dans un état grippal. Cependant, en vertu des convenances, nous sommes parfois amenés à bloquer un éternuement en fermant son nez et sa bouche. Seulement, les études montent que cette attitude peut être préjudiciable pour notre santé.

Quand l’envie d’éternuer est interrompue par la fermeture des narines ou de la bouche, l’air qui devrait être expulsé se rétracte dans les voies respiratoires et la pression exercée peut provoquer la déchirure des tissus mous de la gorge. Il s’en suit une sensation de claquement dans sa gorge suivie d’une vive douleur et d’une difficulté à déglutir et à parler.

Par ailleurs, bloquer son éternuement peut entraîner des dommages au niveau de la gorge et des oreilles, et dans le pire des cas, endommager des vaisseaux sanguins du cerveau.

A cet effet, il est important de prendre certaines précautions avant de libérer son éternuement, surtout en pleine saison de grippe. Dans ce cas, il est conseillé de se couvrir la bouche et le nez au moment de tousser et d’éternuer afin d’éviter la dissémination des germes.

La prochaine fois que vous avez envie d’éternuer, rappelez-vous de cet article !

Commentaire d'article

Umalis