Diplomatie

Crise Bissau guinéenne: les politiques n’arrivent pas à s’entendre, rapportent les émissaires de la CEDEAO

« Aucun progrès significatif n’a été accompli pour la mise en œuvre des accords », ont rapporté les émissaires de la CEDEAO, Robert Dussey le togolais et le guinéen Naby Youssouf Kiridi Bangoura, à l’issue de la mission menée hier jeudi en terre Bissau Guinéenne. La mission a été commandée par les présidents en exercice de la CEDEAO et de l’UA, Faure Gnassingbé et Alpha Condé.

Selon les deux émissaires, les politiques Bissau guinéens n’ont pas réussi à mettre en œuvre l’accord de Conakry (pour un dénouement de la crise) dans les 30 qui leur ont été accordés. La mission annonce donc que des sanctions seront prises en l’endroit des politiques.

« Les procédures idoines seront engagées en vue de la mise en œuvre des sanctions à l’endroit de toutes les personnes qui entravent l’application effective de l’accord de Conakry pour une sortie rapide de la crise à Bissau », soulignent les émissaires.

Par ailleurs, ils ont de nouveau appelés les protagonistes à œuvrer pour la résolution définitive de la crise. Car pour eux, l’unité nationale doit primer sur les intérêts politiques.

Commentaire d'article

Umalis