Développement

La technique du ministre Agadazi pour faire aimer le « Made In Togo »

Ces dernières années, plusieurs initiatives (foire Made in Togo, foire Adjafi etc.) ont été mises en œuvre pour amener les togolais à consommer les fruits de leurs mains, en vain. Le ministre de l’Agriculture a élaboré une formule toute simple pour pallier à cette situation.

D’après un constat général, les Togolais ont une préférence particulière (et parfois excessive) pour tout ce qui vient de l’étranger malgré le fait que la production locale est disponible et souvent moins chère. Pour illustrer cela, le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, a donné ce mercredi un exemple tout simple : alors que le Togo importe chaque année des quantités importantes de riz thaïlandais parfumé, une variété similaire et de haute qualité bio est produite sur le plan local. Pourquoi les togolais ne raffolent-ils donc pas des produits locaux bruts ou transformés ?

Le ministre Ouro-Koura Agadazi semble avoir la réponse à cette question pertinente. Dans cette situation, pense-t-il, les consommateurs ne sont aucunement à blâmer, au contraire. Une part de responsabilité incombe au gouvernement de ne pas faire assez de communication autour des produits afin de faire leur promotion. En effet, les producteurs pour la plupart ne disposent pas toujours les moyens de faire de la publicité pour attitrer la clientèle. Par conséquent, le ministère de l’Agriculture prend sur lui la responsabilité d’assurer des campagnes publicitaires groupées pour un certain nombre de produits locaux togolais. En ce qui concerne les agriculteurs, des actions de coopération sont prévues.

Commentaire d'article

Umalis