Politique

Le dialogue inter-togolais s’ouvre le 23 janvier selon Alpha Condé

Une délégation de la coalition des 14 s’est rendue lundi en Guinée chez Alpha Condé, le président en exercice de l’Union Africaine (UA) à propos du dialogue inter-togolais pour une sortie de crise. Après échanges, le président Condé propose la date du 23 au 26 janvier pour la tenue du dialogue. Il compte donc obliger le pouvoir de Faure Gnassingbé à s’y faire.

Sur Rfi, le président de l’UA Alpha Condé a déclaré que le dialogue entre pouvoir et opposition togolais va s’ouvrir dans une semaine sous la médiation du président ghanéen. Selon le president guinéen, un émissaire ira en son nom présenter à Faure Gnassingbé, les préalables posés par l’opposition avant d’aller au dialogue.

« Nous souhaitons vraiment œuvrer pour que les conditions d’un dialogue apaisé et responsable puissent se réaliser…nous avons proposé une date, mais ce sera à la convenance du président du Ghana puisque c’est lui qui sera sur place », a indiqué Alpha Condé.

Aussi, « nous allons présenter aussi les demandes de l’opposition pour qu’il y ait une situation apaisée, et j’enverrai une mission auprès du président Faure pour présenter ces demandes ».

Commentaire d'article

Umalis