Finance Technologie

Togo / Loi de Finances 2018 : Les taxes douanières sur les équipements informatiques entrent de nouveau en vigueur

Appliquée depuis le début de l’année 2017, cette décision d’exonération des taxes sur les terminaux mobiles, les équipements informatiques puis, quelques temps après, sur certains autres produits de nécessité socio-éducative notamment les tissus kaki, pagnes etc. n’est plus reconduite, selon la Loi de Finances 2018.

En effet, cette décision qui avait appuyé le programme technologique et numérique du ministre Cina Lawson n’a pas fait long feu. Après 12 mois, les résultats n’ont pas été à la hauteur des attentes. Grosse déception ! « Le Togo s’est fixé comme ambition de devenir un hub numérique dans la sous-région. Pour faciliter l’accès aux nouvelles technologies, le Conseil des Ministres a décidé, le 7 avril dernier (ndlr, 2016), d’inclure dans le projet de loi de finances 2017 la suppression des taxes douanières sur les équipements informatiques afin de réduire le coût d’acquisition pour les foyers togolais », s’était-elle réjoui à l’époque.

Les membres de l’Assemblée Nationale avaient fait preuve de vigilance en inscrivant cette initiative dans une logique d’expérimentation pour l’année 2017. En effet, selon une enquête du gouvernement, les prix de revient sur le marché des produits exonérés n’ont pas été revus à la baisse. Au contraire, la suppression des taxes sur l’importation et la vente des terminaux informatiques a causé un déficit de 3 milliards de F CFA, alors que le volume d’achat au cours de cette période n’a pas augmenté pour engendrer une perception réciproque de TVA en termes de compensation. Selon le gouvernement cité par PA-L’Union, « ces mesures ne profitent donc pas aux consommateurs ».

Puisque l’objectif visé par le gouvernement n’a pas été atteint, ces mesures fiscales n’ont pu être reconduites dans la Loi de Finances 2018.

Commentaire d'article

Umalis