Politique

Togo/ Le peuple togolais décide : « Il faut ouvrir le dialogue avant la tenue d’un referendum

C’est en somme ce qu’on peut retenir de l’émission « Appels sur l’actualité » de RFI dédié à l’actualité togolaise. Ce 16 janvier, nombreux sont les togolais qui se sont prononcés dans l’émission. De ces interventions, surgit un message : « Le dialogue avant tout ».

La situation sociopolitique au Togo a fait objet de plusieurs débats ces derniers mois. Pendant qu’un regroupement de 14 partis politiques de l’opposition milite pour un retour à la constitution de 1992, le gouvernement togolais se lance dans une course  folle pour l’organisation des prochaines élections. La crise s’enlise. Et chaque partie fait valoir ses arguments pour camper sur sa position.

Selon le gouvernement togolais, seules les élections pourraient permettre de départager les protagonistes. L’opposition de son côté, pense que l’organisation des élections est une fuite en avant. Que pense le togolais du sujet ?  L’occasion a été offerte à tous les natifs du pays et d’ailleurs pour  soumettre leurs analyses au monde entier.

Et la conclusion est sans appel. A  98%, les intervenants ont planché pour l’ouverture d’un dialogue pour mettre fin à la crise qui secoue le pays depuis bientôt 7 mois. Les togolais estiment qu’organiser des élections dans cette atmosphère tendue ne ferait qu’envenimer la situation et perpétuer la problématique des fraudes électorales constamment dénoncée par les opposants togolais. « Il faut régler le problème à la base », ont conseillé plusieurs togolais.

Commentaire d'article

Umalis