Politique

Togo/Crise: le référendum n’aura pas lieu, prévient la coalition des 14

Le samedi dernier, la coalition des 14 partis de l’opposition a encore mobilisé de milliers de togolais dans les rues. Au point de chute de la marche, les leaders de l’opposition ont tenu un meeting au cours duquel, plusieurs sujets ont été abordés notamment le référendum.

Selon Jean Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition, le pouvoir de Faure joue à son jeu favori, « dire une chose et faire son contraire ». Alors qu’il annonce la tenue d’un dialogue, il déverse dans les rues ses militants pour réclamer le référendum.

Et  à en croire le leader de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), ce coup de force n’aura pas lieu. « Nous voulons les dégager et ils ne veulent pas, c’est une attitude normale. On verra s’ils vont organiser leur référendum. Nous ferons en sorte qu’il n’y ait pas de référendum », rassure-t-il.

Et d’ajouter, « ce pouvoir ne va pas siffler la fin de ce que l’opposition a commencé ». Il annonce ainsi la prochaine manifestation des femmes à travers tout le pays. A la coalition, on estime que les femmes doivent être au premier rang de la lutte. « Ce que subissent les femmes au Togo, elles le subissent quelles que soient leurs conditions. Voilà pourquoi elles doivent tout faire pour qu’il ait des perspectives heureuses pour leurs enfants », a-t-il déclaré.

Commentaire d'article

Umalis