Politique

Togo / Entre 4000 et 5000 manifestants dans les rues ce mercredi, selon le ministre Yark Damehane

(Image togoportail.net)

Les populations, à l’appel des forces démocratiques de l’opposition, ont battu ce mercredi les pavés à Lomé et ses environs. Lors d’un bilan effectué à la fin de la journée, le ministre de la Sécurité et de la Protection Sociale, Yark Damehane, a estimé les manifestants entre 4 000 et 5000 personnes.

Les responsables de la coalition des 14 partis politiques ont pris part aux manifestations ce mercredi aux côtés des populations. Les forces de sécurité et de défense sont restées dans leur rôle et ont effectué leur travail dans le respect des manifestants, a indiqué le ministre Yark Damehane. Des mouvements de protestation contre le régime de Faure Gnassingbé ont également eu lieu dans des localités comme Vogan, Kpalime, Anié et Tchamba.

Lors de la conférence de presse, Col Yark Damehane a eu à répondre de la situation de stagnation à Sokodé (330 km de Lomé). « Personne n’a intérêt à interdire les marches sur l’ensemble du territoire », a-t-il simplement répondu. Pour Col Yark Damehane, l’heure n’est pas encore à l’organisation des manifestations dans cette ville du moment que les armes demeurent introuvables.

Commentaire d'article

Umalis