Diplomatie

Sommet UA – UE à Abidjan : Libreville et Lomé en ont profité pour renforcer leurs relations

Dans le cadre du 5ème sommet Union Africaine-Union Européenne, le président togolais, Faure Gnassingbé a eu des échanges avec son homologue gabonais, Ali Bongo. Au-delà de leurs responsabilités en tant que Chefs d’Etat, Faure Gnassingbé est également président en exercice de la CEDEAO et Ali Bongo, président en exercice de la CEEAC.

Le sommet UA – UE s’est achevé ce jeudi mais avant cela, Ali Bongo Ondimba et Faure Gnassingbé ont eu des discussions visant au raffermissement des relations de coopération entre le Togo et le Gabon, et celle entre les sous-régions ouest-africaine et de l’Afrique centrale. En effet, c’est également une rencontre entre les deux institutions que représentent les deux hommes : la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC).

Par conséquent, des sujets liés à la coopération sud-sud notamment entre la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) ont été abordés. Les deux hommes ont également parlé des fléaux du terrorisme et de la migration clandestine en Afrique.

Commentaire d'article

Umalis