Education

Togo / La CSET accorde au gouvernement une seconde chance avant de relancer les grèves

Après les grèves observées par les enseignants issus des différentes bases des syndicats de l’enseignement au cours de la semaine dernière, la Coordination des Syndicats des Enseignants du Togo (CSET) invite les syndicalistes à observer une trêve toute cette semaine afin de donner l’occasion aux autorités compétentes d’agir favorablement à leurs revendications.

« Le bilan est très satisfaisant et les choses s’améliorent de jour en jour. Par rapport à la décision que nous avons prise d’envoyer un courrier, elle a créé des remous sur nos panels et c’est difficile de passer comme information. Mais il faudrait dire que les camarades vont nous comprendre », indique la CSET. Toutefois, la coordination compte accorder une semaine de répit au gouvernement. Si celui-ci persiste dans son silence et son indifférence, les syndicats des enseignants reviendront à la charge et les mouvements reprendront de plus belle à partir du 4 décembre.

Rappelons que lors du dernier Conseil National de Dialogue Social (CNDS), il a été demandé aux enseignants d’adresser un courrier au 1er ministre pour avoir une copie du statut particulier tant convoité. Ainsi, une note a été envoyée à la primature et les syndicats espèrent une suite favorable à leur demande.

Commentaire d'article

Umalis