Politique

Retrait des forces de défense de Sokodé

Le gouvernement togolais vient d’annoncer la levée de l’état de siège de la ville de Sokodé. Dans un communiqué officiel rendu public hier lundi, le gouvernement a décidé du retrait de l’armée, mais maintient quand même dans la ville, les forces de sécurité pour dit-il, renforcer la surveillance des lieux publics et sécuriser les marchés.

Ces dispositions sont prises 24 heures après une rencontre d’échanges entre le chef de l’État, Faure Gnassingbé et la population (chefs cantons, imams, femmes, jeunes et cadres) de la préfecture de Tchaoudjo. Selon le gouvernement, il s’agit des mesures d’allègement pour permettre à la ville de retrouver son état d’avant et aux activités de revenir à la normale après l’escalade de la violence, ces trois derniers mois.

Ces dispositions viennent s’ajouter à celles déjà prises par le gouvernement en vue de l’apaisement de la situation. « Ces mesures d’apaisement viennent compléter la liste de celles qui ont été déjà prises par le gouvernement le gouvernement, le 6 novembre 2017 notamment la remise en liberté de 42 personnes interpellées, jugées et condamnées par diverses juridictions dans le cadre des différentes manifestations », a souligné le communiqué.

Commentaire d'article

Umalis