Santé

Togo / VIH-Sida : Plus de la moitié des séropositifs sont sous traitement ARV

La lutte contre la progression du VIH/Sida au Togo est un combat de longue date et le pays élabore des mesures innovantes en collaboration avec des partenaires du secteur de la santé pour des sensibilisations et des séances d’éducation sur cette pandémie. Aujourd’hui, l’ONUSIDA est satisfait des résultats.

Au Togo, 55% de ceux qui vivent avec la maladie sont sous traitement ARV (antirétroviraux). Rappelons que depuis quelques années, ce traitement est totalement gratuit et le gouvernement prévoit atteindre bientôt une couverture de 80%. Dans son ambition de faire mieux dans la lutte contre la progression du VIH/Sida, les autorités en charge de la question comptent obtenir d’ici à 2020 un Togo sans Sida en évitant la transmission de mère à enfant et les nouvelles contaminations chez les jeunes.

Selon les études du Conseil national de lutte contre sida, les nouvelles infections ont baissé de plus de 70% dans la population togolaise en 2016. La moyenne de prévalence est de 1,7% chez les hommes et de 3,1% chez les femmes. Pour leur part, les autorités sanitaires poursuivent leurs campagnes d’information et de dépistage dans les régions du Togo.

Commentaire d'article

Umalis