Finance

CEDEAO / Réunion bi-annuelle du GIABA à Abuja : Le ministre des Finances y a participé au nom du Togo

Le Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) émanant de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a organisé ce jeudi à Abuja (Nigéria) sa réunion semestrielle.

Le Togo a été représenté par Sani Yaya, le ministre togolais de l’Economie et des Finances. Cette rencontre initiée par le GIABA rassemble des experts et représentants des Etats membres, de partenaires au développement et d’acteurs impliqués dans la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Pour le ministre Sani Yaya, la fuite des capitaux et les flux financiers illicites (FFI) mettent à mal des opportunités pour les Etats de générer des revenus.

Ces capitaux importants employés à des fins quelques fois terroristes pourraient servir au financement des secteurs clés de l’économie de l’Afrique de l’Ouest, et être investis dans la lutte contre la pauvreté ou dans la protection sociale. Les estimations situent les FFI  en provenance d’Afrique à hauteur de plusieurs dizaines de milliards par an. Pour venir à bout de ce fléau, une coopération s’est développée entre les Etats via le GAFI (Groupe d’action financière), mais d’autres mesures doivent être prises afin de veiller à ce que les systèmes financiers accompagnent la croissance économique sans s’exposer à une utilisation abusive, a indiqué le ministre.

Commentaire d'article

Umalis