Finance

BAD : 50 millions d’euros pour favoriser l’inclusion financière des populations africaines

La Banque Africaine de Développement (BAD) a approuvé ce vendredi, en faveur du groupe bancaire Oragroup, un prêt de 50 millions d’euros. Ce montant permettra de soutenir le développement du secteur privé et de favoriser l’inclusion financière des populations africaines. Trois filiales d’Oragroup dont Orabank Côte d’Ivoire, Orabank Gabon, et Orabank Togo en seront bénéficiaires.

Selon un communiqué de la BAD, ce projet permettra de résoudre les contraintes liées aux investissements des PME dans les pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Ces fonds permettront également d’assurer un plus grand accès à des ressources de moyen et long terme aux petites et moyennes entreprises (PME) ainsi qu’aux grandes entreprises des filiales concernées.

Les secteurs à privilégier sont ceux de l’énergie, de l’agro-alimentaire, de l’industrie, de la santé, des infrastructures, de l’immobilier, du tourisme. Selon Stefan Nalletemby, directeur du Département du développement du secteur financier à la BAD, à travers cette initiative, Oragroup fera la promotion de la banque digitale et du développement d’une offre de produits et services bancaires en adéquation avec les besoins de ses usagers.

A terme, il est prévu la création d’au moins 1000 emplois, l’accès à l’électricité d’au moins 100.000 ménages et PME situés en zone rurale à travers un projet de fourniture d’électricité hors réseau par des kits solaires au Togo, la réduction des contraintes financières et l’accès aux ressources longues des PME et de grandes entreprises financées par la transaction.

Commentaire d'article

Umalis