Politique

Les grandes lignes du Conseil des Ministres du 23 novembre 2017

Hier jeudi au Conseil des Ministres, le conseil a adopté trois décrets, examiné en première lecture un projet de décret et écouté trois communications. Le conseil s’est réuni sous la présidence du chef de l’État Faure Gnassingbé.

Le premier décret adopté est relatif à la délégation de pouvoirs en matière de mise à jour des règlements par rapport aux nouveaux amendements relatifs aux annexes de la convention de Chicago. Ce décret selon le conseil, « permettra au système de l’aviation civile du Togo de disposer d’une réglementation constamment à jour par rapport au référentiel international. Il permettra aussi de disposer d’éléments de preuve de conformité aux standards internationaux ».

Le second décret porte organisation et fonctionnement de la fédération togolaise des sports scolaires et universitaires (FETOSSU). Avec ce décret, les championnats scolaires et universitaires bénéficieront d’un cadre juridique et  réglementaire, en vue de « de repenser et de reformuler le secteur en vue de donner une chance à l’éclosion d’une jeunesse pleine de talent dont regorge notre pays ».

Le troisième décret adopté porte création, attributions et fonctionnement de la Cellule Présidentielle d’Exécution et de Suivi des Projets Prioritaires. Ainsi à travers ce décret, le gouvernement « ambitionne créer de milliers d’emplois décents sur les cinq prochaines années dans divers secteurs productifs de l’économie » de manière à « concourir au bien-être des populations togolaises ». Et c’est TONY BLAIR INSTITUTE, « une organisation à but non lucratif, créée par l’ancien Premier Ministre britannique, ayant pour objectif de partager les dividendes de la mondialisation avec le plus grand nombre de personnes », qui se chargera de la chose ceci dans une « démarche de co-création avec le gouvernement en proposant des solutions appropriées à des défis propres au Togo ».

« L’équipe du TONY BLAIR INSTITUTE a pour mission de renforcer les compétences, les systèmes et les structures nationales qui sous-tendent la réalisation et l’ancrage institutionnel de ces projets », précise le communiqué sanctionnant le conseil.

Aux titres des communications, la première est relative à la mission du cabinet TONY BLAIR INSTITUTE FOR GLOBAL CHANGE auprès du gouvernement togolais, la deuxième concerne, le rapport sur l’évaluation par la Banque mondiale de la mise en œuvre des réformes relatives à la facilité de faire les affaires au Togo, communément appelée « Doing Business ».

La dernière communication est relative à la 26ème session du conseil d’administration du Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) du 08 au 12 mai 2017 à Nairobi au Kenya.

 

Commentaire d'article

Umalis