Media

Togo/ Gerry Taama s’attire une fois de plus la foudre des internautes, quel « péché » a t-il encore commis?

Habitué aux réseaux sociaux, le jeune politicien Gerry Taama a encore privilégié « son canal préféré » pour se prononcer sur l’actualité. Il s’est, cette fois, prononcé sur la démission du président zimbabwéen, Robert Mugabe.

Sur sa page Facebook , le président du NET a écrit « Si on devrait comparer le Togo au Zimbabwe, c’est comme si Faure décidait de se faire succéder par Mey (c’est la plus proche famille que j’ai trouvée) et l’armée intervient pour imposer Solitoki. Et les gens acclament pour demander de faire pareil chez nous. Chaque peuple a son histoire. Écrivons la nôtre aussi. Ensemble et sans effusion de sang ».

Ce post  n’a pas du tout fait l’unanimité des « facebookeurs ». Voici quelques commentaires recensés pour vous.

« Vraiment mon pays vas mal je me demande s’il [Gerry Taama, NDLR]  n’a pas été candidat pour être Président de ce pays. Vraiment le bon Dieu est Togolais. Sinon je me demande où en serons  nous en ce moment. Mais ils seront tous mis à nu ceux qui complotent contre ce pays ».

« Monsieur le président des fois vous nous embrouillez avec vos analyses. On ne retient rien du tout »

« Non ton analyse n’est pas fondée. Je vois que tu as peur de dire les choses telles qu’elles sont. Est-ce que Mey est la femme de Faure ? Est-ce que Solitoki est le vice-président ? Pourquoi tu as peur de dire la vérité ? »

« Bien parlé mon frère. Mes compatriotes aiment copier les affaires d’autres pays surtout quand il s’agit de soulèvement ou d’opposer le pouvoir sans réfléchir, sans tenir compte des réalités du pays »

« Si vous continuez ainsi je risque d’adhérer au NET »

« Un pied dedans un pied dehors on aura tout vu !!! »

« Partout où les vieux régimes tombent, vous intervenez pour nous dire de rester calme, de ne pas faire de comparaison. Ce fut le cas d’abord pour le Burkina Faso, maintenant le Zimbabwe ».

 

 

Commentaire d'article

Umalis