Education

Convention de l’UNESCO : Pour les études supérieures, les étudiants togolais ne tiendront plus compte des frontières en Afrique !

Les parlementaires togolais ont adopté ce mercredi le projet de loi de la Convention régionale révisée de l’Unesco sur la reconnaissance des études et des certificats, diplômes, grades et autres titres de l’enseignement supérieur dans tous les États d’Afrique. C’est un pas vers l’intégration continentale à travers la coopération entre les établissements d’enseignement supérieur.

Après étude, cette convention de l’Unesco pourra être ratifiée par le Togo en vue de faciliter les échanges entre les établissements d’enseignement supérieur ainsi que la mobilité des étudiants. Par ailleurs, cette ratification donnera le quitus au Togo afin de recevoir des appuis de l’Unesco pour son renforcement technique et financier. Pour le ministre togolais de l’Enseignement supérieur, Octave Nicoué Broohm, la ratification de cette convention de l’Unesco permettra l’amélioration de la qualité des études dans le système public et le privé

Le droit à l’éducation comme faisant partie des droits fondamentaux de l’homme est la base essentielle sur laquelle cette convention a été conçue. Dans ce sens, l’Unesco compte faciliter l’accès à l’enseignement supérieur au plus grand nombre de personnes, sans tenir compte de leur statut social, de leur genre, origine ou nationalité. Si le Togo ratifie cette convention, l’enseignement supérieur transfrontalier, l’apprentissage à distance ainsi que l’assurance qualité de l’éducation constitueront plus des contraintes pour les étudiants togolais.

Commentaire d'article

Umalis