Politique

Togo/ Faure Gnassingbe tient un double langage, Nataniel Olympio

Le président par intérim du Parti des Togolais Nathaniel Olympio n’est pas du tout tendre avec le chef de l’Etat togolais suite à ses propos tenus en Cote d’Ivoire lors de sa visite au président ivoirien Alassane Ouattara. Selon le leader du Parti des Togolais, Faure Gnassingbé fait preuve d’une certaine duplicité dans ses dires.

« Quelle que soit la situation, quelles que soient les évolutions, cela doit se terminer par le dialogue et ce dialogue est en cours de préparation. Pour dialoguer il faut être deux, ma seule voix ne suffit pas. Les tractations sont en cours. Je pense que d’ici  quelques semaines ce dialogue pourra s’ouvrir », a confié le président togolais  à l’AFP au sortir des échanges avec son homologue ivoirien.

Ces propos, loin de convaincre Nathanael Olympio le tiennent en alerte et selon lui, cela s’explique.

« Le président togolais dans un camp militaire a accusé l’opposition de tous les maux de la république, depuis l’étranger il se dit prêt au dialogue, c’est un double langage qui frôle la duplicité » a  laissé entendre l’opposant sur TéléSud.

Nathanael Olympio n’a pas manqué d’ajouter à ses propos ce qu’on pourrait appeler une « mise en garde » : « Si ce dialogue vise à démobiliser les togolais dans leur lutte, il les trouvera sur son chemin comme  c’est le cas depuis trois mois. Si le but est de répondre aux aspirations du peuple, alors nous trouverons une solution qui n’humilie personne »  a-t-il prévenu.

 

Commentaire d'article

Umalis