Sécurité

Togo/ Deux jeunes hommes recueillis à la DCPJ pour avoir voulu « ressembler » aux policiers togolais

La Direction Centrale de la Police judiciaire a présenté officiellement deux jeunes  malfrats arrêtés à Lomé. Ils ont été pris en flagrant délit d’usurpation d’identité des forces de l’ordre togolaise,  rackettant la population.

Les deux « faux policiers »  pour commettre leur délit avaient pris l’habitude d’imiter à la lettre l’accoutrement des « vrais policiers » de la capitale : Inscription, port de  pistolets, de cordelettes, de couteaux commandos, à dos de leur moto. Le plan fonctionnait jusqu’à ce qu’ils se sont faits prendre le mardi dernier.

« Cette nuit-là, alors qu’ils étaient en train de procéder à un faux contrôle, habillés tel que sus-décrit, ils ont été surpris en flagrant délit par une équipe de patrouille de police », a expliqué Nourdine Ouro-Salim, chef division criminelle à la DCPJ.

Les deux usurpateurs ont été  immédiatement conduits à la Brigade anti-criminalité de Lomé.

Selon la police judiciaire, les investigations ont permis de découvrir que les deux brigands sont des ex-employés de sociétés de gardiennage.

 

 

Commentaire d'article

Umalis