coopération

Lutter à tout prix contre la cybercriminalité: le Conseil de l’Entente se réunit à Lomé

La deuxième réunion des experts des ministères en charge de la sécurité et des frontières des pays membres du Conseil de l’Entente a été ouverte depuis hier à Lomé. Cette réunion présidée par le directeur général de la police nationale, Têko Koudouovoh, est placée sous le thème, « la lutte contre la cybercriminalité dans les États de l’espace Entente, l’expérience ivoirienne ».

Il est question au cours de cette réunion, d’évaluer la mise en œuvre des recommandations formulées à la première réunion et de la gouvernance sécuritaire dans l’espace. « Cette deuxième réunion nous offre l’occasion d’échanger sur une thématique aussi importante que déterminante pour la sécurité, le développement et la stabilité de notre espace communautaire. Il s’agit de la lutte contre la cybercriminalité », a indiqué le commissaire Koudouovoh.

Selon le secrétaire exécutif du Conseil Patrice Kouamé, avec l’essor de l’économie numérique, ce phénomène prend une proportion de plus en plus inquiétante qu’il faille combattre. Et donc, l’expérience de la Côte d’ivoire qui a su gagné cette lutte, en mettant en place des mécanismes et institutions, sera partagée.

Au plan national, les formes de cybercriminalité sont les arnaques, love tchat, œufs de perroquet, noix de conteneurs, héritage, maraboutage, ou encore chantages à la vidéo.

La réunion des experts prend fin ce jeudi 23 novembre et celle des ministres de la sécurité et des frontières de l’espace entente s’ouvre le vendredi 24 novembre. Les recommandations qui sortiront de la réunion des experts seront soumises à la session des ministres.

Commentaire d'article

Umalis