Société

Créer et gérer son activité génératrice de revenus, 108 femmes formées par l’ANADEB

Dans le cadre du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), il a été réalisé des infrastructures sociales et économiques dans plusieurs quartiers du grand Lomé. Les bénéficiaires de ces ouvrages économiques ont reçu des formations en matière d’activité génératrice de revenus. Ils ont reçu ce lundi leurs attestations à la Maison des Jeunes d’Amandahomé. La formation a été donnée par l’Agence Nationale pour le Développement à la Base (ANADEB).

Ils sont au total 108 à être formés sur comment créer son activité génératrice de revenus, comment la diversifier et gérer. Les formations ont porté sur la fabrication des pagnes batik, des savons liquides et sur la transformation du soja en produits alimentaires.

« À Sotouboua, nous avons bénéficié d’une maison de la femme. Après la réalisation de cette infrastructure, on a suivi des formations. On nous a appris à bien gérer l’espace qui nous est confié. On nous a initiés à l’entrepreneuriat à travers la transformation du soja en produits alimentaires. Avec cette formation, on peut me commander du soja. Je peux le vendre et l’utiliser aussi dans mon ménage », a déclaré Abi Victoire, une bénéficiaire de la formation.

La ministre du Développement à la Base a convié les bénéficiaires à une meilleure gestion des infrastructures réalisées. « Les infrastructures coûtent extrêmement chères à notre pays. C’est vous et nous qui contribuons à la mise en place de ces infrastructures. Il faut donc absolument prendre conscience de ces coûts importants et se dire qu’on doit entretenir et faire une bonne gestion de ces infrastructures », a souligné Victoire Tomegah-Dogbé.

Notons que sur le tout territoire national, ils sont plus de 700 personnes à recevoir ces formations.

Commentaire d'article

Umalis