Politique

Togo/ Dr Aubin Thon : « Le Togo n’a pas besoin de médiateur étranger »

Dans une tribune  qu’il vient de publier, le président du mouvement « Nouvelle Vision », Dr Kodjovi Aubin Thon se dresse contre le recours à une médiation étrangère pour résoudre la crise togolaise. L’homme politique  recommande plutôt  une solution interne pour rehausser l’image du Togo. Ses explications à lire dans la tribune ci contre !

« Il serait une erreur de croire que notre nation le Togo ne regorge pas des talents et compétences pouvant, non seulement résoudre la crise actuelle mais aussi tracer la voix du réel développement au Togo. Considérant les exploits des Togolais dans le monde entier, leurs compétences dans les institutions internationales, leurs influences positives ailleurs et vu les capacités intellectuelles et professionnelles dont disposent plusieurs locaux mais mises en jachère par des motivations servant soit la hiérarchie, soit l’intérêt personnel, nous sommes convaincus que si quelque chose devrait manquer aux togolais, il ne serait question que d’avoir la même motivation et la bonne foi dans l’action.

Aujourd’hui, la crise s’accentue à cause des différences dans nos motivations. Pour certains, il faudrait créer des éléments tangibles pouvant permettre d’utiliser illégalement notre constitution d’une manière légale pour se maintenir. Pour d’autres il faut des évènements majeurs pouvant servir des phares de dénonciation pour provoquer l’alternance. Mais pourquoi ne sommes-nous pas intéressés par la motivation de ceux que nous gouvernons ou souhaiterions gouverner ? Est-ce de la mauvaise foi ou de la recherche de l’intérêt personnel ?

Un adage mina dit « même si la cloche tarde à sonner, la nuit finira par tomber ». L’évolution naturelle de la société produit et produira une mutation à laquelle personne ne saurait résister. Le mieux est que chacun de nous s’emballe plus tôt dans la vague avant que cela ne soit trop tard. Même si le peuple, parce qu’étant essoufflé, déboussolé, désorienté, a perdu son repère et est prêt à avaler tout ce qui s’offre pour le moment, retenons tous que l’histoire est témoins de nos efforts et nos actes seront exposés et dévoilés au moment venu.

Il est clair que la grande masse comprend peu de la lutte dans laquelle elle s’engage. Mais elle saura bientôt que celle que nous menons s’écarte largement de celle qui va satisfaire ses besoins. Car la lutte ultime du peuple est celle qui portera à cœur son besoin et tracera un chemin pouvant lui permettre d’arriver à destination. Ceci devrait être la motivation de chacun de nous au profit de nos intérêts personnels. Il est plus difficile de passer de l’intérêt personnel à l’intérêt général et est évident que l’intérêt général garantit l’intérêt particulier. Alors pourquoi se battre pour les intérêts personnels si celui du peuple peut nous garantir les nôtres ?

Il suffit que nous ayons tous la motivation de voir ce peuple évoluer, d’offrir des opportunités d’emploi à cette jeunesse, des accompagnements d’investissement à nos mamans et à la diaspora, de créer un cadre juridique confiant avec un système sanitaire acceptable, tous baignant dans un environnement éducatif productif et compétitif pour en finir à jamais avec la crise togolaise. Ce n’est pas une question de médiateur étranger, plutôt de la bonne et unique motivation et de la bonne foi dans l’application.

‘‘Yes we can’’, disait Barack Obama. C’est pour cela que je lance un appel à ceux-là qui, dépassionnés et ayant déjà cette motivation de servir le peuple et de rechercher l’intérêt général, de continuer le combat de sensibilisation en toute objectivité pour qu’enfin, l’on se mette très prochainement à une table d’échanges non pas pour trouver seulement des pistes d’apaisement mais aussi et surtout meubler le contenu de discussion des solutions idoines pouvant répondre aux besoins de notre nation et éliminer à jamais les facteur historiques sources de violence et de tension dans notre chère patrie le Togo.

Que le Tout Puissant nous donne la sagesse et nous illumine selon notre besoin pour que sa volonté se fasse ».

Kodjovi Aubin Thon, PhD

Expert en Leadership et en Education

Président, Nouvelle Vision

‘‘Un peuple, Une vision’’

 

Commentaire d'article

Umalis