Politique

Togo / « Continuez à nous faire confiance. Nous ne vous trahirons jamais » : Un pacte d’assurance entre la coalition des 14 et les manifestants

La série de manifestations de trois (3) jours organisées par la coalition des forces démocratiques vient de s’achever ce samedi 18 novembre 2017. Ce sont des milliers de togolais qui sont descendus dans la rue à l’appel de ces partis de l’opposition. Dans une déclaration publique ce vendredi, les 14 partis politiques membres de la coalition ont réaffirmé leur indéfectible union autour de la plateforme revendicative qui tout à fait légitime.

Selon les forces démocratiques, le pouvoir de Faure Gnassingbé se leurre en comptant sur une éventuelle démobilisation des foules pour reprendre des forces. Même pendant le dialogue, promettent-ils, des manifestations auront toujours lieu. « La chose la plus importante que nous tenons à vous demander, c’est de continuer à nous faire confiance. Nous ne vous trahirons jamais », ont-ils déclaré avec conviction. « Ce n’est pas parce que nous ne voyons rien qu’il ne se passe rien. Certains changements instantanés peuvent être le fruit d’une lente évolution qui ne nous est pas toujours perceptible », a indiqué Antoine Folly en guise d’encouragement.

L’ensemble des 14 partis de l’opposition reste convaincu que les manifestations de rue organisées depuis le mois d’août dernier a permis de révéler au monde entier le vrai visage du régime incarné par Faure Gnassingbé. « Nous l’avons contraint à renoncer à certains projets de rencontres internationales de prestige par lesquels les maigres ressources financières du pays sont dilapidées. Nous avons contraint le régime à reculer dans sa volonté de restreindre le droit de manifester. Alors qu’ils sont fermés dans un autisme incompréhensible, nous l’avons enfin amené à vouloir discuter », ont-ils relevé.

A propos de la rencontre entre les émissaires du président ghanéen, Nana Akufo Addo, et l’opposition au cours de cette semaine, les forces démocratiques précisent que rien n’est encore conclu en termes de dialogue politique pour la sortie de crise.

Commentaire d'article

Umalis