Développement

Le gouvernement togolais et l’ONU se tiennent la main pour l’avenir du secteur urbain

Le gouvernement togolais et des représentants du programme des Nations-Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) ont signé le 15 novembre dernier un mémorandum d’entente pour la promotion des structures saines, viables et durables. Ce mémorandum fixe en quelque sorte les termes, conditionnalités, modalités des actions à mener par chaque partie contractante pour l’atteinte des objectifs communs, pour une durée de 5 ans en matière de développement urbain.

Cette signature qui scelle l’engagement des deux parties s’inscrit dans le cadre de l’exécution du nouvel agenda de développement urbain durable (NAU) adopté à Quito en Equateur lors de la troisième conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain (Habitat III),

Le NAU constitue la feuille de route pour la construction dans les vingt (20) prochaines années, des villes pouvant servir de moteurs de prospérité et de centre pour l’épanouissement culturel et social des populations dans le respect et la protection de l’environnement.

Le gouvernement togolais vient ainsi de s’engager à matérialiser les engagements pris en adhérant aux exigences de l’agenda notamment faire face aux défis de l’urbanisme, saisir les opportunités offertes pour l’atteinte des Objectifs pour le Développement Durable (ODD), et l’accomplissement des clauses de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, du plan d’action d’Addis-Abeba, et de l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

 

Commentaire d'article

Umalis