Education

Togo / Faire de l’UL, une université prestigieuse : Dodzi Kokoroko mène une course contre la montre

Arrivé à la présidence de l’Université de Lomé il y a à peine 1 an, le professeur Dodzi Komla Kokoroko marque déjà son mandat par la réalisation de grands travaux d’aménagement et de réhabilitation sur le campus. Selon des indiscrétions, il serait un leader rigoureux à la poigne de fer, à la fois jovial et redouté. Dans une interview accordée à la rédaction du journal Focus Infos, il dit tout sur sa personnalité et dévoile son plan d’action pour cette université de renom.

Selon le plus jeune des présidents de l’Université de Lomé, cette rentrée universitaire 2017-2018 « est placée sous le signe de l’espoir et de l’innovation avec en ligne de mire l’atteinte des objectifs fixés ». Lesquels objectifs incluent la formation des adultes responsables, critiques et autonomes ; le développement d’une recherche fondamentale axée sur le sens de l’interdisciplinarité, le souffle créatif et le souci du questionnement ; la promotion des connaissances en vue d’un juste développement de la société. Vu que, ce changement intégral et cette révolution des mœurs universitaires ne pourraient se faire que dans un climat sain, des mesures visant à offrir un cadre normalisé aux étudiants ont été prises dès la fin de l’année universitaire 2016-2017.

Ainsi, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan directeur de développement de l’Université de Lomé, l’espace universitaire a été entièrement clôturé, les voies principales du campus de Lomé bitumées, le restaurant universitaire en cours de réhabilitation, des espaces de détente et de lecture aménagés, la bibliothèque universitaire rénovée et des discussions sont en cours pour réformer le secteur en charge du logement des étudiants. En réponse aux exigences de l’heure, des spots de connexion wifi gratuite ont été mis à la disposition des étudiant(e)s et du personnel administratif.

« La bonne gouvernance est au cœur de mon agenda universitaire. J’ai donc décidé, depuis ma nomination à la tête de la plus grande et la plus vieille université du Togo, de pratiquer une présidence collégiale axée sur les résultats », a indiqué Prof Dodzi Kokoroko, considéré par certains comme l’un des présidents les plus controversés de l’UL. « Mais il n’y a qu’un seul capitaine à bord… Je suis…  un président bien dans son époque où vivre, c’est aller vite sans se précipiter », a-t-il renchéri.

Commentaire d'article

Umalis