Education

Grève des enseignants: à la Coordination des fédérations de décider de la suite

« Dans l’ensemble, le mot d’ordre de grève de 72 heures a été suivi mais il faut dire que nous n’avons pas été appelés par l’autorité ; c’est pourquoi nous devons opter pour d’autres perspectives en concertation avec les autres syndicats, puisque c’est une grève organisée par toutes les fédérations des syndicats de l’Éducation », a déclaré Atsou Atcha, le porte-parole de la Coordination des Syndicats de l’Éducation du Togo (CSET) ce jeudi sur la radio Nana Fm.

Selon le porte-parole, la grève de trois jours qui a pris fin hier mercredi, a été mieux suivie que les précédentes. Vu que le gouvernement n’a pas réagi, pour la suite à donner au mouvement, M. Atcha fait savoir que la décision sera prise soit à la réunion de la Coordination des fédérations ou aux assemblés générales des différentes fédérations. « Il y a deux options, les AG ont donné mandat aux bureaux de prendre certaines décisions, donc par rapport à ça, la réunion peut décider tout comme nous pouvons décider aux AG », a-t-il laissé entendre.

Au sujet des enseignants du confessionnel, le porte-parole de la CSET a reconnu que les lignes ont bougé avant qu’ils n’introduisent ce point dans leur plateforme revendicative. « C’est vrai que nous avons des informations comme quoi il y a des choses qui se font déjà », a-t-il indiqué tout en souhaitant que les choses se concrétisent le plus tôt possible.

Umalis