Politique

Dialogue politique : Le président de l’UA rencontre l’opposition togolaise dans les prochains jours

Le chef de l’Etat guinéen et président en exercice de l’Union africaine (UA), Alpha Condé, revient à la charge pour tenter de concilier les positions devenues radicales entre le pouvoir en place et l’opposition togolaise. Il a donc annoncé ce jeudi une rencontre prochaine avec l’opposition togolaise afin de trouver une issue « pacifique » à la crise politique que traverse le pays.

Dans une interview accordée à l’AFP, au journal Le Monde et à la radio RFI, à Paris, il a déclaré : « J’ai rencontré le président Faure (Gnassingbé), ces jours-ci. Et, je vais recevoir les différents leaders de l’opposition ». « La crise à Lomé se résoudra par le dialogue », a-t-il indiqué en ajoutant que l’Union africaine soutient « la liberté de manifestation à condition que les manifestations soient encadrées ».

Rappelons que l’opposition togolaise organise depuis trois mois des marches quasi-hebdomadaires pour exiger la démission du président Faure Gnassingbé, le vote de la diaspora et le retour à la Constitution de 1992. A peu près 16 personnes dont des adolescents et des militaires ont trouvé la mort depuis le début de ces manifestations.

« Nous pensons que, dans les jours à venir, nous allons pouvoir mettre autour d’une table l’opposition et la mouvance présidentielle pour essayer de trouver une solution pacifique », a promis le président Alpha Condé.

Commentaire d'article

Umalis