Politique

Crise au Togo/ L’observatoire Togolais des Eglises sort de son silence

Après la conférence des évêques du Togo, les responsables des églises méthodistes et presbytériennes du Togo, un autre groupement de religieux monte au créneau pour dénoncer la situation tendue dans laquelle baigne le Togo. Il s’agit de l’Observatoire Togolais des Eglises. Au cours d’une conférence de presse ce mardi, les membres de l’OTE disent condamner les violences découlant de la crise au Togo.

Dans ses déclarations, le président de l’observatoire, Cyrus Padabadi, s’est essentiellement tourné vers les manifestants des marches organisées par l’opposition togolaise. Ce dernier dénonce l’habitude de ces derniers à vouloir aligner tout le monde dans leurs rangs de gré ou de force.

« Ce que tu veux faire, c’est toi qui veux le faire, quelqu’un d’autre ne peux pas vouloir forcément le faire. Il faut qu’il y ait la liberté, le respect des droits de l’homme» a-t-il laissé entendre.

Pour Cyrus Padabadi, « ce n’est pas parce qu’il y a marche qu’il faut bloquer les voies, casser les boutiques, les véhicules et les biens publics. Ce n’est pas parce qu’il y a des manifestations qu’un citoyen  ne doit pas porter un habit de couleur rouge de peur d’être considéré comme partisan du PNP. C’est bien de manifester, nous voulons tous un changement mais un changement dans le respect des droits de l’homme» a déclaré le président de l’OTE.

Le président de l’OTE a conclu ses propos en condamnant les derniers actes de  violences au Togo, tout en appelant à manifester  dans le respect des droits de l’homme.

 

Commentaire d'article

Umalis