Développement

Journées africaines de la géotechnique au Togo : Vers la mise en place des infrastructures pérennes

Dans le cadre du mandat social décrété par le Chef de l’Etat, une politique de grands travaux a été mise en place pour assurer aux populations les acquis minimum de développement. Cependant, les infrastructures routières ne durent pas dans le temps. Des experts africains de la géotechnique se retrouvent donc à Lomé pour des études nécessaires en vue de remédier à ce problème.

En effet, les Journées africaines de la géotechnique ont débuté ce mardi à Lomé. Des experts venus de différents pays du continent y prennent part. L’esprit critique et l’expérience de ces ingénieurs et techniciens hautement qualifiés en géotechnique sont importants pour la construction d’ouvrages sociaux. Ils détiennent l’expertise requise en vue d’évaluer les caractéristiques spécifiques des terrains à travers la théorie complexe de la mécanique des milieux continus et plus spécifiquement la mécanique des sols.

Selon George Aidam, le ministre délégué chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, le développement des infrastructures constitue l’un des fondamentaux pour la croissance économique. « Nous sommes réunis autour d’un sujet éminemment transversal dont il faut tenir compte dans la définition de nos politiques de développement pour une véritable émergence », a-t-il déclaré.

Pour sa part, Ninsao Gnofam, le ministre des Infrastructures, a rappelé que la contribution des experts est indispensable à toutes les étapes de l’avancement d’un projet, de l’étude jusqu’à l’exécution.

Commentaire d'article

Umalis