Agro-Environnement Loisirs Media

Le FESCILOM acte IV, terminé sur une note de satisfecit au Togo

Les rideaux sont tombés sur la 4ème édition du Festival de cinéma de Lomé (FESCILOM). Placée sous le signe du cinéma vert, l’édition 2017 a enregistré la participation de plusieurs pays et d’une centaine de films. Les promoteurs parlent plutôt d’un bilan satisfaisant.

« Contribution du Cinéma Vert pour un Développement Durable », c’était le thème de cette édition. Plus de 16 pays et de 102 films ont participé à ce rendez-vous du 7ème art placé sous le signe de la protection de l’environnement. Les festivaliers ont travaillé quatre jours durant, sur l’environnement et le cinéma. Une cinquantaine de films a été projetée sur différents sites de Lomé. Cette édition était également une rencontre de formations, de tournages, d’ateliers de réalisations et de projection de films. Une trentaine de jeunes a été formée en matière de scénarisation et de réalisation.

En marge du festival, s’est déroulé le 1er forum dédié à l’environnement. Le FESCILOM de cette année a été un succès pour les organisateurs. « Ça été un bilan positif, surtout le forum des jeunes francophones engagés pour la protection de l’environnement, la déforestation, la promotion de l’agroécologie et aussi la promotion de l’utilisation de l’énergie solaire. C’est un cap que nous avons franchi », a indiqué Joël Misséboukpo, le promoteur.

A la soirée de récompenses tenue samedi dernier, plusieurs attestations et prix ont été décernés aux participants. C’est Mayi Da Silvera qui a remporté le prix Spécial Robin 2017.

Commentaire d'article

Umalis