Sécurité

Pour lutter contre la criminalité transfrontalière, le Togo et le Benin s’unissent

Devenus récurrents aux frontières communes des deux pays voisins d’Afrique occidentale, les actes criminels sapent le travail des forces sécuritaires. Comme le dit l’adage populaire, « on est plus fort unis que séparés ». Ainsi, le Togo et le Bénin ont décidé d’unir leurs forces pour mieux surveiller leurs frontières communes et lutter contre la criminalité transfrontalière.

A cet effet, les forces sécuritaires togolaises et béninoises prévoient des actions communes de protection dans les prochains jours afin de contrer efficacement les criminalités transfrontalières. Dans cette optique, une réunion de partage d’expérience a été tenue entre les deux parties à Notsè (une ville située à 95km de Lomé) dans le but d’établir les moyens de mutualiser leurs efforts. A l’issue de cette rencontre, un mémorandum d’entente sur la coopération bilatérale en matière de sécurité a été paraphé suivi de recommandations.

Selon les propos du ministre togolais de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame rapportés dans L’Union pour la Patrie N°1015, « l’organisation de cette opération marque la détermination des gouvernements des deux pays à lutter en synergie contre la criminalité de part et d’autre des frontières. Des cadres des forces de défense et de sécurité des deux pays planifient une opération conjointe… sur la période du 08 au 11 mai 2017 ».

Commentaire d'article

Umalis