Diplomatie

Visite de Tony Blair : Le Togo, fin prêt pour son adhésion au Commonwealth ?

Ce mercredi, le Chef de l’Etat togolais a reçu en audience M. Tony Blair, l’ex Premier ministre britannique accompagné d’une forte délégation. Ce fut une courte visite dont l’objectif est d’accélérer le processus en vue de l’adhésion du Togo au Commonwealth. Cette visite fait suite au séjour au Togo d’une délégation du Commonwealth en février dernier.

Organisation intergouvernementale créée en 1949 et qui regroupe les anciennes colonies britanniques, le Commonwealth est devenu plus flexible dans sa charte en intégrant les pays épris de paix, de liberté et engagés dans la promotion des valeurs de démocratie, des droits de l’homme et de bonne gouvernance. C’est ainsi que le Togo a introduit depuis 2014 son dossier au Commonwealth Rechercher Commonwealth en vue de son adhésion.

Selon le communiqué de la présidence togolaise en rapport avec la visite de M. Tony Blair, la « présence de l’ancien Premier ministre britannique au Togo devrait contribuer à faire avancer ce processus ». En effet, la notoriété mondiale de la langue anglaise n’est plus à démontrer sur le plan des affaires, ce qui justifie la volonté de l’Etat togolais de diversifier ses partenaires et d’élargir son réseau d’influence. Toutefois, c’est sans compter le manque d’intérêt que suscite cette question auprès du principal parti de l’opposition, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) qui trouve que « ce n’est pas encore la préoccupation de l’heure ».

Commentaire d'article

Umalis