Développement Diplomatie

Un agenda bien garni pour l’administrateur du PNUD en visite officielle à Lomé

L’ancienne premier ministre de la Nouvelle Zélande et actuel administrateur du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a foulé le sol togolais ce 28 mars dans le cadre d’une visite officielle de 72 heures. Un séjour qui n’est pas de tout repos puisque Helen Clark a inscrit dans son agenda des rencontres avec les autorités politiques togolaises, des visites de terrain et des séances de travail.

Ce séjour de 3 jours au Togo du 28 au 30 mars serait assurément l’un des derniers voyages diplomatiques de l’administrateur du PNUD vu qu’elle compte quitter ses fonctions le 19 avril prochain. D’entrée de jeu, une rencontre est prévue avec le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé et le premier ministre togolais Komi Klassou. Ensuite, Helen Clark a prévu tenir de multiples réunions avec l’ensemble du système des Nations Unies au Togo, avec  les partenaires au développement, le corps diplomatique, les bailleurs de fonds ainsi que le bureau du PNUD au Togo.

En tant que première femme au poste d’administrateur du PNUD, Helen Clark, entend visiter INNOV’UP, le premier centre incubateur pour l’entreprenariat féminin au Togo. De même, des échanges auront lieu avec la Fédération des femmes chefs d’entreprises de l’Afrique de l’ouest. Ensuite, Helen Clark fera un déplacement à Davié (30km de Lomé) afin d’évaluer la progression des travaux de construction d’une piste rurale dans le cadre de la mise en œuvre du PUDC (Programme d’urgence de développement communautaire) qui bénéficie du soutien du PNUD.

En outre, cette visite de Helen Clark au Togo vient confirmer le partenariat qui lie le Togo au PNUD. En effet, le Togo est l’un des 22 pays identifiés par les Nations Unies pour être suivis et faire l’objet de rapports périodiques dans le cadre du Programme de développement à l’horizon 2030.

Commentaire d'article

Umalis