Sports

Togo / La FTF et la polémique sur les équipementiers : Macron ou Puma ?

Selon les informations recueillies, la Fédération Togolaise de Football (FTF) avait signé un contrat de deux ans avec l’équipementier italien Macron. C’est d’ailleurs ce dernier qui a habillé les Eperviers pour leurs matchs à la Coupe d’Afrique des Nations Gabon 2017. Mais quelle ne fut la surprise générale de voir les Eperviers porter des maillots griffés « Puma » pour les matchs amicaux en Egypte ! Voici les réponses aux questions en suspens.

Le contrat de deux ans avec l’équipementier italien Macron a-t-il vraiment existé ? Cette question s’impose après que la Fédération Togolaise de Football (FTF) ait sollicité les services de l’équipementier allemand Puma pour habiller les Eperviers un mois après leur retour de la CAN. A cet effet, le Comité exécutif de l’instance faîtière a été l’objet de virulentes critiques ces derniers jours.

Selon une source proche de la FTF, le Colonel Guy Kossi Akpovy et son équipe n’auraient jamais paraphé un quelconque document avec Macron à propos des équipements des Eperviers du Togo parce que le dossier de signature du contrat aurait été saisi par le ministère en charge des Sports. Ainsi donc, pour les besoins urgentes de participation à la CAN, un arrangement de dernière minute a été trouvé avec Macron, ce qui ne tient pas lieu de contrat.

N’ayant pas été satisfait des services de Macron, la Fédération Togolaise de Football a donc signé un accord fortuit avec l’Allemand Puma en vue de la fourniture d’équipements juste pour les deux matches amicaux sans un quelconque contrat.

Commentaire d'article

Umalis