Politique

Me Dodji Apevon: « Seule l’unicité d’action de l’opposition permet d’aboutir aux réformes »

Le président des Forces Démocratiques pour la République (FDR), Me Dodji Apevon, l’un des membres du Groupe des 6 partis politiques trouve que les résultats de la lutte en vue des réformes politiques et institutionnelles au Togo ne sont pas satisfaisants. Dans une interview diffusée hier sur les ondes de la radio privée Kanal Fm, il a présenté une analyse approfondie de la situation politique du Togo.

Selon Me Dodji Apévon, les réformes constituent la première étape et de loin la plus essentielle pour gagner tout autre combat dans le but de l’amélioration de la situation politique du Togo. Il a par ailleurs condamné le manque de sincérité ainsi que l’égoïsme très prononcé des politiques qui menacent sérieusement l’aboutissement à une quelconque solution.

En outre, en vue de parvenir à l’unicité d’action de l’opposition, le groupe des six tente un rapprochement avec les membres du CAP 2015. Cette synergie permettra d’harmoniser les idéaux de l’opposition et de réfléchir sur les stratégies de mobilisation future. Cette démarche vise entre autres à corriger les erreurs du passé. « Nous les politiques, nous avons entraîné le peuple dans le gouffre. Nos actions dans le passé n’ont pas été utiles pour sortir le pays de sa crise politique », a-t-il confessé.

Me Dodji Apevon trouve que la lutte pour les réformes est de loin l’affaire d’un seul parti. L’heure n’est plus aux actions spectaculaires. En effet, tirer des leçons du passé et avancer dans le futur en usant d’une stratégie différente, voilà la seule solution au problème des politiques au Togo.

Commentaire d'article

Umalis