Education

Les 3 élèves de Dapaong toujours en prison : la CSET et la FESEN menacent !

En tournée sur toute l’étendue du territoire pour discuter avec les bases de la coordination à propos du résultat des rencontres avec le gouvernement, la délégation de la Coordination des Syndicats de l’Education du Togo (CSET) conduite par Atchou Atcha est allée à Dapaong pour la cause des trois collégiens incarcérés.

Leurs noms ont fait le tour du web et des réseaux sociaux : Gbiak Mindabe, Kanloklare Sayabia et Kanfoire Kinanssoa. Arrêtés par des gendarmes suite à la manifestation publique des élèves dans les rues de Dapaong en réponse à la grève des enseignants, ils se sont retrouvés derrière les barreaux depuis près d’une semaine sans aucune nouvelle ni procédure légale.

En effet, la libération des trois élèves fait partie des propositions déposées sur la table du Premier ministre dans le cadre de la résolution de la crise et de la reprise des cours. C’est donc de bonne guerre que le porte-parole de la CSET, Atchou Atcha a effectué cette visite.

« Nous sommes actuellement à Dapaong pour le cas de la libération des élèves. Selon l’agenda de la coordination, il était prévu qu’une délégation aille rendre visite à ces enfants. Nous attendons de voir ce qui va se passer dans les jours à venir. Auquel cas, nous allons revoir nos cartes… si les conclusions n’aboutissent pas, nous repartons en mouvement », a t-il menacé. En effet, la CSET et la FESEN projettent d’entrer en grève dès ce lundi 27 mars 2017, si les trois élèves ne sont pas libérés ce vendredi.

Commentaire d'article

Umalis