Politique Société

HCRRUN Togo / Indemnisation des victimes : « Où sont passés les présumés auteurs des violences ? »

C’est la question qu’a posé Professeur Aimé Gogué (Photo ci-contre), président du parti politique ADDI, ce matin au micro de nos confrères de la Radio privée Zéphyr. Selon l’homme politique, réparer les torts commis ou dédommager les victimes des violences à caractère politique de 1958 à 2005, c’est certes une bonne démarche. Mais, il n’en demeure pas moins important que les présumés auteurs de ces violences sur les populations soient identifiés.

En effet, le président de l’Alliance des Démocrates pour un développement Intégral (ADDI) dit émettre des réserves en ce qui concerne le programme de réparation des victimes enclenché par le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) aujourd’hui même.

En d’autres termes, avant que cette démarche qui s’inscrit dans le processus de réconciliation des fils et filles du pays porte tous ses fruits, il faut non seulement que la victime soit pris en charge mais aussi et surtout que les individus ayant perpétré respectivement ces violences sur les concitoyens soient aussi présents.

« Mais malheureusement, nous n’avons pas vu en aucun moment, un semblant de justice. Aucun responsable de ces violences sur les concitoyens n’a été identifié. Normalement, les responsables devraient être identifiés et faire des actes de contrition. Mais c’est regrettable ! Parce que si on ne connait pas les responsables de ces violences, il est possible que ces violences se reproduisent encore et cela ne résout pas le problème. Et ce n’est pas un bon signe pour nous », indique t-il.

Commentaire d'article

Umalis