Agro-Environnement

La FAO lance deux nouveaux projets pour booster le secteur forestier au Togo

Deux nouveaux projets en faveur du développement du secteur forestier au Togo viennent d’être lancés par l’organisation des nations unies  pour  l’alimentation et l’agriculture (FAO) en collaboration avec le ministère en charge de l’environnement et des ressources forestières. Le premier projet s’intitule ; Appui à la valorisation et à la modernisation des filières des produits forestiers non ligneux au Togo et le deuxième est le programme national de reboisement (PNR).

Lancés au cours d’un atelier ouvert ce mercredi 22 mars, les deux projets ont pour but, l’amélioration du cadre de gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles. La rencontre va durer deux jours et permettra aux différents participants venus des institutions publiques et privés, des partenaires techniques et financiers, des organisations de la société civile et des universités du Togo, d’échanger sur les objectifs, les activités et les résultats attendus et aussi valider le Plan de travail annuel (PTA) du nouveau projet. Le document final du Programme national de reboisement, sera également validé.

Financé par la FAO à hauteur de 151 millions de francs CFA, le projet dAppui à la valorisation et à la modernisation des filières des produits forestiers non ligneux au Togo qui sera exécuté sur une période de 2 ans, va contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire.

Le PNR vise le reboisement et l’aménagement de trois cent milles(300.000) hectares de forêts de toutes catégories d’ici 2050. Selon le représentant de la FAO au Togo Antonio ISAAC MONTEIRO, la réussite du projet dépendra de sa pertinence et de son appropriation au niveau national. « Il est nécessaire de réunir tous les acteurs concernés par leur mise en œuvre en vue de mieux programmer les activités à mener et définir ensemble, les approches et moyens de leur réalisations »,  a-t-il souligné.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée par le ministre de l’environnement et des ressources forestières André Johnson.

Commentaire d'article

Umalis