Développement Société

Togo / HCRRUN : 7 000 victimes seront indemnisées en première phase

Comme annoncé, le gouvernement togolais a mis à la disposition du Haut-commissariat à la réconciliation et à l’unité nationale (HCRRUN) une enveloppe financière de 2 milliards de francs CFA afin d’indemniser « symboliquement » les victimes des crises politiques du Togo. Ceci s’inscrit dans le cadre du processus de réconciliation dans lequel le pays s’est engagé avec la création du HCRRUN.

La cérémonie officielle d’ouverture de la première phase de réparation se tiendra ce vendredi avec l’accord du gouvernement. Avant l’indemnisation des victimes, une semaine  de cérémonies de purification du Togo sera décrétée par le gouvernement. A cet effet, les différentes religions pratiquées (catholique, protestante, musulmane et traditionnelle) dans le pays seront mises à contribution pour organiser prières et cultes sur toute l’étendue du territoire national.

Ensuite, le HCRRUN fera une tournée nationale dans une quarantaine de préfectures afin d’instruire les populations sur le bien fondé de la réconciliation et de l’unité nationale. « Nous allons vers les populations et leur dire que la réparation va devenir effective pour que les victimes, où qu’elles se trouvent, soient informées. Nous allons leur dire également que les réparations qui sont octroyées sont de nature symbolique et recueillir auprès d’eux qu’ils acceptent ces montants symboliques et aussi de pardonner pour avoir le cœur apaisé et qu’ils puissent nous accompagner dans le processus de réconciliation », a expliqué la présidente de cette institution lors d’une rencontre avec la presse nationale ce mercredi.

Dans la journée du jeudi 23 mars, le HCRRUN aura  également une rencontre avec la conférence épiscopale, le conseil chrétien, l’union musulmane et les religions traditionnelles afin de les impliquer dans le processus de réconciliation et leur rappeller le rôle qu’ils ont à jouer chacun à son niveau.

Commentaire d'article

Umalis