Agro-Environnement

PGICT, la nouvelle directrice technique Mesky Brahane en visite sur les sites

Ce mardi 21 mars, La nouvelle directrice technique du département Urbain et Réduction des Risques et Catastrophes pour l’Afrique du Groupe de la Banque mondiale, étaient sur plusieurs sites où les activités sont en cours d’exécution dans le cadre du projet Gestion Intégré des Catastrophes et de la Terre (PGICT).

Par cette visite, la directrice a veut discuter avec les autorités togolaises et les acteurs impliqués, de l’état du secteur urbain et de la réduction des risques et des catastrophes.

Au total trois sites ont été visités. En premier lieu, la rétention d’eau, équipée d’un dispositif qui permet de régulariser le plein d’eau en saison pluvieuse sur le boulevard de la Kara. Les travaux de ce chantier ont démarré juin 2016. Ensuite, le nouveau bâtiment qui servira de caserne pour le corps des sapeurs pompiers.

La visite a pris fin dans le village d’edoh-Wocui copé. C’est l’une des réalisations du PGICT. La directrice Mesky Brahane s’est réjouie du travail abattu sur le terrain

« J’ai eu l’occasion de visiter des barrages mais c’est la première fois que je vois du barrage construit avec des mains nues et de femme. Je vous félicite pour la qualité du travail et l’unicité qui plane au sein de votre communauté » a-t-elle indiqué.
Elle a par ailleurs annoncé la réalisation prochaine d’autres projets, entre autres, la construction d’un forage dans le village pour mettre fin au problème d’adduction d’eau potable.

Pour information le PGICT est un projet de renforcement des capacités des institutions impliquées dans la gestion des risques d’inondations et de dégradation des terres dans des zones rurales et urbaines ciblées. Il intervient également dans la gestion durable des terres et des forets dans les zones vulnérables aux changements climatiques.

Commentaire d'article

Umalis