Société

Les universités sociales du Togo se dotent d’une charte contraignante

Portées sur les fonds baptismaux il y a six mois, les Universités sociales du Togo (UST) disposent désormais d’une charte contraignante. Elle est adoptée et signée ce samedi 18 mars par les organisations de la société civile constituant les UST ainsi que des citoyens engagés, partageant les mêmes idéologies.

La charte signée, est un ensemble de valeurs communes aux organisations de la société civile et citoyens membres. « Il ne s’agit ni de règlement intérieur ni de statut, mais d’un ensemble de valeurs que partage les organisations de la société civile et ses citoyens membres. Puisque chaque organisation a sa ligne d’action et son domaine d’intervention d’origine », a expliqué le coordonnateur des UST, Roger Ekoue Follykoue.

Cette signature selon le président des UST, lance les actions futures qui, commencent par une tournée de sensibilisation sur la décentralisation à l’intérieur du pays suivi d’un sommet international citoyen sur la bonne gouvernance.

Elles sont plus d’une vingtaine à signer la charte. On peut citer entre autre  ACAT-Togo, ATTAC Togo, le CACIT, la LCT.

On se souvient du déroulement des premières Universités Sociales du Togo les 12 et 13 octobre 2016 à Lomé. Ces rencontres sont des cadres de discussion, de réflexion et d’échange entre plusieurs acteurs de la société civile sur les problèmes sociaux actuels du pays, afin de trouver des pistes de solutions.

 

 

Commentaire d'article

Umalis