Justice

Le HCRRUN, dans le processus de réparation des victimes au Togo

Le haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN), créé par décret le 24 Mai 2014 pour s’occuper des questions de réparation des victimes dans le processus de réconciliation enclenché par le Togo, va bientôt démarrer la mission qui lui a été confiée.

La réparation qui sera d’ailleurs symbolique, va commencer d’abord par une tournée d’information et d’échange avec les victimes pour une adhésion et un accompagnement, tout en les informant sur le principe de la réparation. Cette phase de réparation qu’ouvre le HCRRUN, est le deuxième volet de son plan stratégique et fait suite à l’allocation de fonds de 2 milliards de francs CFA par le gouvernement. L’information vient d’un communiqué, publié par l’institution.

A cet effet il est prévu des indemnisations et des cérémonies de purification sur tout le territoire. En ce qui concerne l’indemnisation, chaque cas sera étudié. Il s’agit du préjudice physique ou psychologique; des dommages matériels et la perte de revenus, y compris la perte du potentiel de gains ; des occasions perdues comme l’emploi, l’éducation et les prestations sociales; le dommage moral ; les frais encourus pour l’assistance en justice, pour les médicaments et les services médicaux et pour les services psychologiques et sociaux.

Toute l’équipe du HCRUNN avec à sa tête Awa Nana-Daboya, promet œuvrer pour des réparations justes des victimes, en tenant compte surtout des torts causés aux uns et aux autres.

Commentaire d'article

Umalis