Education

Togo / Éducation : « Élèves togolais, souriez. Le cauchemar est loin ! »

Bonne nouvelle pour les enseignants et leurs élèves ! Réunis en assemblée générale ce samedi 18 mars dans l’après-midi, la Coordination des Syndicats de l’Éducation  du Togo (CSET) et la Fédération Nationale  des Syndicats de l’Éducation Nationale  (FESEN) ont décidé la suspension des prochains mots d’ordre de grève, vu que le gouvernement se montre de plus en plus favorable à leurs revendications.

Le vendredi dernier, le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a rencontré les responsables des deux centrales syndicales de l’éducation au Togo. A cet effet, certaines mesures ont été prises afin de répondre aux attentes des syndicalistes en particulier, le doublement de la prime d’incitation à la fonction enseignante avec effet immédiat à partir du 1er avril et l’adoption prochaine du statut particulier.

Selon le porte-parole de la CSET,  les grèves sont suspendues le temps de bien analyser les points obscurs de la proposition du gouvernement et surtout donner une chance à l’année scolaire en cours. Cependant, les deux centrales syndicales exigent du gouvernement le remboursement des précomptes excessifs prélevés sur les salaires de leurs membres de même que la mise en œuvre des mesures prises dans les meilleurs délais. Pour sa part, le gouvernement soutient que l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants lui tient à cœur.

Commentaire d'article

Umalis