Beauté Santé

Les vertus insoupçonnées du corossol : Ne le consommez plus au hasard !

Bien que son aspect extérieur soit peu engageant, le corossol offre un goût délicieux et des bienfaits immenses une fois débarrassé de sa coque épineuse. Fruit du corossolier qui pousse essentiellement en Afrique, en Amérique et en Asie, le corossol est de la famille des Annonaceae, cousin lointain de l’ananas dont il n’a de ressemblance qu’une écorce en écailles. C’est un fruit à chair tendre et sucrée qui se compose d’une coque épaisse, verte et hérissée d’épines molles, de pulpe claire et de gros grains noirs toxiques. Il y a mille et une raisons de le consommer sans modération !

Sachez d’abord que toutes les parties du corossolier s’utilisent : feuilles, racines, fruits… Tout dépendra de l’effet souhaité. Savez-vous qu’une infusion de feuilles fraîches ou séchées peut traiter les états grippaux ou les infections des voies respiratoires ? Quant à la pulpe du fruit, elle est indiquée pour favoriser l’élimination naturelle des toxines corporelles. Les graines réduites en poudre constituent un puissant insecticide. Aussi, l’eau extraite des feuilles vertes sert à éliminer les poux en l’appliquant sur le cuir chevelu. Faire un thé avec les feuilles du corossolier peut prévenir les hémorragies internes.

Riche en vitamine C, le corossol contient également des fibres et des minéraux, notamment du potassium, calcium et magnésium… Sa saveur sucrée permet de le consommer naturellement sans ajout de sucre. Lorsqu’il est consommé encore vert, le corossol est bon contre la jaunisse. Dans ce cas précis, il faut juste le couper en trois morceaux, retirer les graines et mélanger. À filtrer et à consommer sucré avec du miel, car à ce stade le goût est un peu amer.

Il est important de faire un paragraphe sur la relation entre le cancer et le corossollier. Selon des recherches scientifiques, l’écorce, les feuilles, les racines et les fruits de cette plante ont une action très puissante sur les cellules de l’organisme. En effet, le corossol agit contre les cancers : du sein, de l’ovaire, du côlon, de la lymphe, du foie, de la thyroïde, du pancréas, de la prostate, des reins et des poumons. Essentiellement, les feuilles de corossol se révèlent très efficaces contre les cancers du sein, du pancréas, du foie et du poumon. De plus, sa consommation réduit les symptômes de séances de chimiothérapie, en particulier en ce qui concerne les vomissements, les étourdissements et les nausées.

 

Commentaire d'article

Umalis