Agro-Environnement

Le secteur agricole au Togo, un nouveau programme en vue

Depuis 2011, une nouvelle dynamique a été insufflée au secteur agricole togolais, à travers un projet gouvernemental, le Programme national d’investissement et de sécurité alimentaire PNIASA, financé à hauteur de 600 milliards de francs CFA, par la Banque mondiale. Ce projet a une durée de vie de 5 ans, soit 2011-2016.
Avec trois composantes à savoir le Projet d’appui au développement agricole au Togo (PADAT),  le Projet d’appui au secteur agricole (PASA) et le Programme de productivité agricole en Afrique de l’ouest (PPAAO), le PNIASA devait répondre aux différents défis du monde paysan.

Le PNIASA, arrivé à terme en 2016, un autre programme est en cours d’élaboration, de manière à poursuivre le travail déjà amorcé. Il s’agit du Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnel (PNIASAN). Il a fait  objet d’une pré-validation ce jeudi à Dapaong.

Selon les acteurs, le PNIASAN, devra booster et promouvoir le monde paysan par un certain nombre de mesures dont les plus importantes, la valorisation des produits et l’agrandissement des surfaces agricoles.

La rencontre de ce jeudi selon les responsables du projet, a pour but de soumettre à l’appréciation des acteurs,  les différentes mesures élaborées et voir leur faisabilité dans toutes les zones rurales du Togo. Il s’agit également d’examiner les acquis du Programme national d’investissement et de sécurité alimentaire.

Commentaire d'article

Umalis