Sports

Togo / Le Club Agaza de Lomé met ses horloges à l’heure…

Lors d’un congrès statutaire organisé le 11 mars dernier à Lomé, les Verts de Tokoin, l’un des clubs de première division du Togo a fait le ménage dans ses textes statutaires afin d’établir de nouvelles bases pour mieux avancer vu que les textes du club d’Agaza ne répondent plus aux nouveaux défis à relever.

En effet, le caractère vieillot des statuts se répercute sur les performances de l’équipe et entrave le bon fonctionnement de la Direction de l’équipe. On peut dire que la démission du président du club, Bonaventure Kossi Agama, a été en quelque sorte le déclic de la révolution dans la manière de diriger les Verts de Tokoin. Aussi, ont-ils souhaité réviser leurs statuts avant d’organiser un congrès électif.

C’est ainsi que les 17 articles contenus dans les statuts ont été mis à jour lors du congrès statutaire. Selon le président intérimaire, Gaétan Badjabaissi, il est important qu’un club comme celui d’Agaza dispose d’une base juridique solide qui puisse le propulser vers l’avant.

Sur le plan de la finance, chacun est appelé à contribuer à la stabilité financière du Club d’Agaza. De même, une véritable administration basée sur une gestion collégiale a été instituée pour la cohésion au sein du club. L’assemblée élective par lequel on connaitra le successeur de Bonaventure Kossi Agama s’organise dans un mois.

Commentaire d'article

Umalis