Santé

Fièvre lassa au Togo: les signes cliniques et mode de prévention

Après la fièvre ebola, l’Afrique de l’ouest est de nouveau le foyer d’une épidémie, la fièvre hémorragique lassa. Trois cas sont enregistrés au Togo. Elle est également présente au Bénin, Guinée, Sierra Leone et au Nigeria.

Le dernier cas de la maladie détecté au Togo, remonte en mars 2016. A cela viennent s’ajouter ceux enregistrés à Mango et Dapaong, lesquels ont été confirmés par le ministre de la santé M. Mijiyawa.

La fièvre hémorragique lassa est une maladie virale, qui se transmet à l’homme par des rats dont les urines ont contaminé les aliments. Le virus peut également se transmettre d’homme à homme par contact direct avec les secrétions biologiques d’une personne malade. La durée d’incubation varie entre 2 à 21 jours.

Les manifestations cliniques de la maladies sont la fièvre, la toux, des maux de tête et de gorge, des douleurs musculaires et abdominales, des vomissements et la diarrhée.

La prévention de la fièvre lassa passe par une bonne hygiène alimentaire et le maintien de la propreté à l’intérieur des habitations

 

Commentaire d'article

Umalis