Education

Togo en ébullition : Les élèves dans les rues ce matin malgré tout…

Crédits Photos : Koupogbé Jolivet

Décidément, cette nouvelle semaine qui commence ne différera pas de la précédent en ce qui concerne la descente des élèves dans les rues. Comme annoncé, les mots d’ordre de grève respective des trois syndicats d’enseignants ne sont aucunement pour arranger la situation déjà délétère.

Sur toute l’étendue du territoire, les élèves ont déserté les salles de classe pour se retrouver dans les rues. La présence des militaires fortement armés et le lancement de quelques grenades lacrymogènes n’ont pas réussi à freiner les ardeurs des élèves qui sont allés à leur habitude déloger leurs camarades des établissements privés comme c’est le cas à Adidogomé, Aflao Lankouvi, Attiégou, Baguida, Sokodé ou encore Atakpamé.

En effet, la Coordination des syndicats de l’éducation au Togo (CSET) a entamé depuis hier une nouvelle grève de 3 jours, de même que la FESEN et l’USET. La réception par le Premier ministre, Selom Klassou, du relevé de conclusion du Groupe de travail sur le secteur de l’éducation au Togo le vendredi dernier n’a apparemment eu aucun impact sur la position radicale des syndicats d’enseignants.

Commentaire d'article

Umalis