Education Société

Togo / Trois élèves arrêtés à Kara : La CEET dit « non » !

Dans différentes villes du Togo, depuis que la crise dans le secteur éducatif a déversé les élèves dans les rues, eux et les forces de l’ordre togolaises se regardent en chiens de faïence. Dans la ville de Kara, l’alerte est au rouge ce matin : 3 élèves sont entre les mains des militaires.

L’écho des affrontements entre les élèves et les forces de l’ordre dans la ville de Kara a atteint tous les coins du Togo. En effet, aux bruits de grenades lacrymogènes qui éclatent répondent les jets de pierre. L’atmosphère est devenue tendue. Selon les informations, les forces de l’ordre ont arrêté 3 élèves parmi les manifestants.

En réponse, la Coordination des élèves et étudiants du Togo (CEET) a rendu public un communiqué dans lequel elle exprime son indignation et condamne sévèrement ces arrestations arbitraires ainsi que le comportement barbare des forces de l’ordre.

La Coordination des élèves et étudiants du Togo (CEET) demande instamment la libération des 3 élèves arrêtés.

Commentaire d'article

Umalis