Société

ODD et autonomisation des femmes : Défi de 3 associations féminines au Togo

Pour l’Association Internationale des Femmes et Jeunes Leaders (AIFJL) en collaboration avec l’Association Jarre Messagère de Paix (AJMP) et le Conseil Consultatif des Femmes du Togo (CCOFT), la célébration de la journée internationale des droits des femmes ne s’arrête pas au 8 mars. Elle se poursuit jusqu’au 12 mars pour la vulgarisation de leurs messages à l’endroit des femmes togolaises.

En effet, ces trois associations de femmes au Togo se sont données pour défi l’autonomisation complète de la femme togolaise à l’horizon 2030. Pour pouvoir atteindre ces objectifs, elles ont organisé à Lomé une vaste campagne de sensibilisation à l’intention des jeunes filles sur l’engagement de la jeunesse d’aujourd’hui en faveur des Objectifs de Développement Durable (ODD) pour un lendemain meilleur dans un monde de travail en profonde mutation.

Toutes ces manifestations à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes tournent autour du thème général  » Les femmes dans un monde du travail en évolution: une planète 50-50 d’ici 2030 « . Pour Alice Goza, présidente de l’AIFJL, il s’agit d’organiser un dialogue inclusif et constructif entre les jeunes sur les ODD, les enjeux et défis de la participation de la jeune fille pour une planète égale en équité genre dans quelques années.

Commentaire d'article

Umalis